Les entreprises françaises lorgnent le marché du numérique en Algérie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des entreprises françaises s’intéressent de plus en plus au marché du numérique algérien. La dernière visite d’une importante délégation du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), conduite par son président, Pierre Gattaz témoigne de cet intérêt grandissant pour ce marché.

Parmi les ateliers du forum d’affaires algéro-français qui s’est tenu la semaine dernière à Alger, celui consacré au numérique a eu une place de choix. L’intérêt des entreprises français pour ce secteur a été exprimé par le président français Emmanuel Macron lors de sa visite en décembre dernier à Alger. Accompagné par Xavier Niel, le patron du groupe Iliad (free), Emmanuel Macron avait annoncé la création à Alger d’une école 42 « dans les locaux disponibles de l’Amirauté à Alger » pour former 10.000 jeunes algériens dans le domaine du numérique.

Au court des derniers mois, plusieurs colloques et forum consacrés au numérique ont été organisé en Algérie. Il s’agit notamment du Colloque algéro-français sur la monétique et les systèmes de paiement électroniques » qui a vu la participation d’une délégation composée de 8 entreprises françaises  : EVOLIS, FIME, HTS Experts, IDnomic, TAG PAY, SOFRECOM et SUPRANETCOM et le forum algéro-français du numérique tenu en décembre dernier à Alger.

La France a consacré une enveloppe d’un milliard d’euros pour le financement des PME et les start-up africaines activant dans le secteur du numérique.  La France entretient des relations « étroites » avec l’Algérie, en particulier dans le domaine des écosystèmes numériques et la relation de la France avec l’Afrique « se construira en priorité avec  l’Algérie », avait déclaré à l’ouverture de ce forum, le conseiller commercial et directeur de Business France à l’ambassade de France en Algérie, Dominique Boutter.

Partager

Poster une réponse