Condor signe quatre protocoles d’accord en Egypte:

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le leader algérien des produits électroniques, électroménagers et Multimédias Condor Group a signé au Caire des protocoles d’accords avec quatre entreprises égyptiennes pour la commercialisation de ses produits sur le marché égyptien ainsi que dans d’autres pays du Moyen-Orient.
La cérémonie de signature s’est tenue en marge de la 1ère Foire commerciale inter-africaine (IATF-2018) qui se tient du 11 au 17 décembre dans la capitale égyptienne.
Les documents ont été signés par le Président du Conseil d’Administration de Condor Group, Abderrahmane Benhamadi, et les représentants des sociétés égyptiennes « Rajamec », « Fresh », « Speed Tech » et « PDC », en présence du ministre du Commerce, Said Djellab, et de l’ambassadeur d’Algérie en Egypte, Nadir Larbaoui.
Les protocoles d’accords signés avec les entreprises égyptiennes « Ramajec » et « Fresh » portent sur la distribution en Egypte des produits électroménagers fabriqués par le leader algérien (machines à laver et réfrigérateurs essentiellement). Quant aux contrats conclus avec les sociétés « Speed Tech » et « PDC », ils portent sur la commercialisation des téléphones mobiles de Condor non seulement en Egypte mais aussi dans les autres pays de la région du Moyen-Orient.
Dans sa déclaration à la presse, Abderrahmane Benhamadi a indiqué que « la signature de ces accords s’inscrivait dans le cadre des ambitions du groupe Condor d’acquérir au moins 10% de parts du marché égyptien à l’horizon 2022 ».
Le Groupe Condor, participe à la foire Intra-Africaine, qui se déroule au Caire (Egypte) du 11 au 17 décembre 2018.
A travers un stand de 50 m², Condor Group expose ses produits Electroménagers et Mobile dont plusieurs nouveautés. La présence de Condor à cette importante semaine économique a pour objectif l’élargissement du champ de distribution de Condor en Egypte dans le cadre de sa politique d’internationalisation.
La Foire commerciale intra-africaine est la première du genre à être organisée sur le continent africain. Il s’agit d’une foire commerciale de 7 jours qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché en vue de permettre aux acheteurs et aux vendeurs, aux investisseurs et aux pays de se joindre, de discuter et de conclure des accords commerciaux.
L’IATF, qui représentait un effort de collaboration important entre l’Union Africaine et la Banque Africaine d’import-export (Afreximbank), constitue une étape importante vers la réalisation des objectifs de la Zone de Libre-Échange Continental Africaine « ZLECA ». Cette foire s’organise pour sa première édition au Caire suite à la signature de l’accord d’accueil entre la Afreximbank, l’Union Africaine et le gouvernement de l’Egypte en marge du Sommet de l’Union Africaine à Kigali.
L’IATF, qui sera un événement biennal, devrait rassembler plus de 1000 exposants de toute l’Afrique et au-delà, et pourrait attirer plus de 70 000 visiteurs, générant plus de 70 milliards de dollars d’accords commerciaux, permettant l’entrée sur un marché unique de plus d’un milliard de personnes réunies par la Zone de libre-échange continentale africaine.

Partager

Poster une réponse