Algérie : Le retrait de documents administratifs via Internet avant la fin de l’année 2018

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le lancement du service de retrait de documents administratifs via Internet se fera avant la fin de l’année en cours, a annoncé, mercredi à Oran, Henni Abderrazak, directeur général de lamodernisation au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

Interrogé en marge du 6ème sommet africain sur la cyber-sécurité, qui se tient à Oran, Abderrezak Henni a rappelé que cette opération a été initiée dans le cadre du projet du gouvernement pour la modernisation de l’administration  e-commune.

Toutefois, la réalisation de ce projet a été entravée par l’absence d’une autorité de certification en mesure d’authentifier les signatures électroniques, a-t-il ajouté.

Les autorités de certification sont en cours de mise en place par le gouvernement, a affirmé M. Henni, ajoutant que le projet e-commune sera lancé dès l’installation de ces établissements, avant la fin de l’année en cours.

Sur les enjeux de la cyber-sécurité en Algérie, le DG de la modernisation au ministère de l’Intérieur a estimé qu’il est important d’investir dans la sécurisation des data center, soulignant la nécessité d’élaborer une charte sécuritaire interne, incluant des mesures de sécurité que doivent adopter les utilisateurs pour éviter des infiltrations ou attaques.

Dans le même sillage, M. Henni a noté que l’Algérie est en pleine phase de modernisation de son administration. La prochaine étape porterait sur la création et la sécurisation des cloud et des data center.

Concernant les objectifs de ce 6ème Sommet africain sur la cyber-sécurité, le responsable a souligné que des propositions sur des solutions pour une meilleure sécurisation de l’information sont vivement attendues par les décideurs.

Partager

Poster une réponse