Algérie : Les opérateurs Cloud doivent implanter leur infrastructure sur le territoire national

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Autorité de régulation de la Poste et des télécoms (ARPT) vient de publier un cahier des charges définissant les conditions et les modalités d’établissement et d’exploitation des services d’hébergement et de stockage de contenu informatisé au profit d’utilisateurs distants dans le cadre des services dits d’informatique en nuage ou Cloud computing.

Dans ce cahier des charges, l’ARPT exige des opérateurs de Cloud computing d’implanter leur « infrastructure sur le territoire national et garantir que celle-ci soit établie au moyen d’équipements intégrant les technologies les plus récentes et les plus avérées ».

Selon ce document, le titulaire de l’autorisation d’établissement et d’exploitation des services Cloud computing doit aussi garantir que les données des clients soient hébergées et stockées sur le territoire national ; fournir les services via les infrastructures déclarées spécifiquement pour cette autorisation ; assurer l’intégrité et la confidentialité des données des clients sauf dans les cas prévus par les textes en vigueur ; assurer la disponibilité et la continuité du service fourni à ses clients sauf cas de force majeure ; garantir une solution de sauvegarde  » Backup  » des données hébergées ou stockées ; constituer un fichier d’identification des clients et ne pas divulguer ou utiliser les données des clients.

Trois modèles techniques

Notons que le titulaire de l’autorisation peut offrir les services d’hébergement et de stockage de données selon notamment les trois  modèles techniques d’utilisation de Cloud Computing, à savoir :Infrastructure en tant que Service (IaaS) : Service à travers lequel le titulaire met à la disposition de ses clients un ensemble de ressource matérielles virtualisées pour le traitement et le stockage de leurs données ; plateforme en tant que Service (PaaS) : Service à travers lequel le titulaire met à la disposition de ses clients une plateforme composée notamment de serveurs d’application, base de données et un environnement d’exécution leur permettant de développer, déployer, gérer et exécuter leurs propres applications développées ou acquises et le Service en tant que Service (SaaS) : Service à travers lequel le Titulaire met à disposition de ses clients un ensemble d’applications utilisables à la demande.

Partager

Poster une réponse